Il paraît qu’en Australie, il y a des mines d’opale ?

Voilà un nouveau cliché de vérifié, oui en Australie il y a des mines d’opale et Coober Pedy (Australie Méridionale) en est la capitale mondiale.

D’ailleurs, arrêtons nous un moment ici pour en apprendre davantage.

Il y a environ 150 millions d’années (environ hein) une mer intérieure recouvrait la région de Coober Pedy. Quand la mer s’est asséchée, dû à des changement climatique du silice s’est retrouvé prisonnier dans des cavités en présence de coquillages et maintenant 150 millions d’années plus tard, le silice s’est transformé en opale.

Initialement Coober Pedy ne s’appelait pas ainsi, la ville s’appelait Stuart Range Opal Field en hommage à John McDouall Stuart, qui en 1858 fut le premier européen à explorer la région. C’est en 1920 que ce nouveau nom lui fut donné, ce nom vient de l’aborigène «kupa piti» et qui veut dire «homme blanc dans un trou».

Et comment donc Coober Pedy est devenu la capitale mondiale de l’opale?
En 1915 Jim Hutchison et son fils William étaient venus chercher de l’or dans la région mais sans succès. Comme tout chercheur d’or ils avaient leur campement et c’est en allant à la recherche d’eau cette fois que le jeune William (14 ans) a trouvé de l’opale.

Voilà comment tout à commencé. Puis un peu plus tard, après la première guerre mondiale, les soldats de retour au pays se sont eux aussi lancés dans la recherche.
Aujourd’hui Coober Pedy est un village minier, il vit donc grâce à ça et au tourisme qui s’est développé autour de cette activité.

Pensez à liker notre page Facebook :

Et partagez cet article :

2 Responses to Il paraît qu’en Australie, il y a des mines d’opale ?

  1. Salut Julie et Jérémy,
    Nous nous sommes rencontrés au camping de Coober Pedy en Octobre.
    Votre voyage à l’air de bien continuer… Cool le job chez les peintres aborigènes… C’est tout à fait ce que j’éspère pouvoir faire avant de quitter le pays. Mais c’est ce qu’il y a de plus difficile à trouver (il faut comme vous être introduit). Bravo bande de chanceux.
    Comme je te l’avais dit, Julie, on habite à 30 bornes au nord de Brisbane et vous êtes les bienvenus si vous débarquez dans le coin.
    pour info on a pour projet de bouger (soit Melbourne soit Perth) donc avant de débarquer à la maison passez un mail et je vous dirais si on est toujours dans le coin.
    Continuez bien!
    Greg

    • Salut Greg !

      C’est très sympa de nous laisser un petit mot !
      Oui, en effet on peut dire qu’on a vraiment beaucoup de chance pour ce boulot. Nous découvrons une culture dont nous ignorions tout, alors petit à petit on se familiarise avec leur mode de vie et aussi avec leur langue et surtout on profite des peintures. Nous publierons un article sur le sujet très prochainement !

      Merci pour l’invit, on vous tient au courant, on doit aller à Perth et à Brisbane, ça fait 2 chances sur 3 de se revoir !

      Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>