Le cricket, un sport « So British »

Comme annoncé ce matin, nous sommes allés voir un match de cricket aujourd’hui. En réalité, nous avons assisté à un morceau car un match se déroule sur plusieurs jours.

Mais qu’est ce donc que le cricket?

Nous n’avons pas ce sport en France, nous avons donc voulu le découvrir en live après avoir vu quelques morceaux à la télévision. Bon alors, après avoir posé quelques questions autour de nous et sans avoir potassé Wikipédia car il fait trop chaud et que l’article est bien trop long, voilà ce qu’on a compris :
Tout d’abord, il s’agit d’un sport de batte qui se pratique sur un terrain plus ou moins oval mais aucune règle ne définit la taille, ok. Deux équipes s’affrontent, mais difficile de les distinguer car elles jouent toutes deux en « costume » blanc. Les équipes sont composées de onze joueurs et le but est d’empêcher l’autre de marquer des points en éliminant ses joueurs et bien entendu de marquer des points en renvoyant la balle. Je ne sais pas si je suis bien claire, mais vous l’aurez compris, ça ne l’est toujours dans mon esprit :).
Sur le terrain, il y a deux postes pour les batteurs, derrière chacun se trouve un wicket et si celui-ci est touché par le lanceur alors le batteur est « Out », tout comme s’il est touché par la balle sur ses jambes. Si le batteur renvoie la balle et qu’elle touche la limite du terrain, aujourd’hui matérialisée par une corde mais je ne sais pas si c’est une règle absolue, alors l’équipe marque 4 points, si la balle sort du terrain alors 6 points sont marqués.

Le match a commencé à 10h30 et sur les coups de 12h30, les joueurs sont partis déjeuner ! Evidemment, quand on sait que le match va durer jusque 17h, il vaut mieux faire une pause pour manger. Nous avons décidé de quitter le stade à ce moment là … car il s’agit en plus d’un sport un peu lent et question ambiance, ce n’est pas le stade Bollaert.

Dans le livre qui nous a été conseillé par Adeline et Nadège, intitulé « Nos voisins du dessous » de Bill Bryson, nous avons une description de ce sport que je partage avec vous : « Ceux qui prétendent que les Anglais ont inventé le cricket uniquement pour rendre intéressante et palpitante toute autre forme d’activité humaine ont tort. Loin de moi l’idée de dénigrer un sport qui fait le bonheur de millions de gens – dont certains arrivent même à garder les yeux ouverts pendant les matchs – mais, franchement c’est un jeu bizarre. C’est le seul sport qui inclut une pause pour le thé. C’est le seul sport qui porte le même nom qu’un insecte. C’est le seul sport où les spectateurs brûlent autant de calories que les joueurs (et même plus, s’ils sont un brin enthousiastes). C’est la seule activité de type compétitif – mis à part les concours de boulanges – où les acteurs s’habillent en blanc le matin et se retrouvent aussi immaculés en fin de journées.
Imaginez le cricket comme une sorte de baseball dans lequel le pitcher, après chaque lancer, reprend la balle du catcher et s’en va au milieu du terrain. Une fois arrivé là, après une minute de pause pour reprendre ses esprits, il se retourne et fonce pleins gaz en direction de la butte du pitcher pour lancer la balle en visant les chevilles du mec en face, coiffé d’une bombe d’équitation, arborant cette sorte de gant qu’on utilise pour manipuler des isotopes radioactifs et portant un matelas ficelé autour de chaque jambe. Imaginez, en plus, qu’au cas où son malheureux adversaire ne réussirait pas à renvoyer la balle avec une énergie qui lui donne suffisamment de temps pour tenter un sprint de 20 mètres avec un Dunlopillo autour des mollets, le lanceur a parfaitement le droit de rester là où il est, sans rien faire. En fait, le règlement lui donne la permission de rester planté là toute la journée si ça lui chante, ce qu’il fait d’ailleurs, en général. Si par miracle il rate bêtement son coup, il est éliminé; alors tous les gens qui l’entourent lèvent les bras en signe de triomphe et se donnent l’accolade. Cela coïncide le plus souvent avec l’heure du thé et tous les joueurs se retirent joyeusement dans un pavillon voisin pour se requinquer un peu avant une nouvelle attaque. [...] Eh bien, voilà qui vous donne une petite idée de ce qu’est le cricket. »

Pensez à liker notre page Facebook :

Et partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>